Vous êtes sur une version obsolète de notre site.
Veuillez mettre à jour le favori utilisé dans votre navigateur.
l'adresse à mémoriser pour notre site (valable en permanence) est
http://www.soneb.com



Concertation inédite avec ses Partenaires Techniques et Financiers (Ptf)

la Soneb anticipe sur les besoins en eau potable au-delà de 2025 pour Cotonou, Calavi et Sèmè-Kpodji

Anticiper sur les besoins en eau potable des populations, planifier les investissements et consolider l'amélioration de la gouvernance de l'eau. C'est la vision qui a motivé l'initiation le mardi 20 janvier 2015, d'une rencontre inédite de concertation entre la Soneb et les Partenaires Techniques et Financiers de l'entreprise. En effet, la phase 2 du projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable de la Ville de Cotonou et ses agglomérations environnantes vient de s'achever, et pour la Direction Générale de la Soneb, il faut déjà penser à une phase 3 du projet. C'est dans cette optique que toute la matinée de ce mardi 20 janvier, la Soneb a convié une douzaine de ses Partenaires Techniques et Financiers (Ptf) pour une concertation inédite sur l'eau potable. Objectif principal : faire toucher du doigt aux partenaires, les besoins d'investissements en eau potable de la Soneb pour les années à venir dans les villes de Cotonou, Abomey-Calavi et Sèmè-Kpodji. 

Placé sous le thème "Lancement des Etudes de la Phase III du projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable de la ville de Cotonou et ses agglomérations environnantes", la rencontre a regroupé autour de la Soneb : la Banque Européenne d'Investissement (Bei); Banque Mondiale (Bm) ; KfW ; Royaume des Pays-Bas ; Banque Africaine de Développement (Bad); Banque Ouest Africaine de Développement (Boad); Agence Française de Développement; Mairie de Calavi; Mairie de Cotonou; Mairie de Sèmè-Kpodji, etc. Par des tableaux de planification, des projections détaillées et l'aperçu général des données financières et de gestion de l'entreprise, le DG/Soneb et ses collaborateurs ont démontré à leurs illustres hôtes, les limites des infrastructures d'eau actuelles et l'opportunité des investissements souhaités dans les années à venir. La Soneb a démontré sa maîtrise exemplaire acquise dans la conduite des projets, les efforts faits pour améliorer les services et le nombre de populations ayant accès à l'eu potable, de même que l'accroissement de son chiffre d'affaire et la maîtrise des pertes d'eau. Après plus d'une heure de questions-débats, les Ptf de la Soneb sont sortis comblés et édifiés. Ils ont ainsi approuvé la vision de la Soneb et donné leur accord pour accompagner l'entreprise d'eau. Ainsi, la BEI a accepté de financer les études de la Phase III du projet de Cotonou et les autres partenaires ont donné leur accord pour rechercher avec la partie béninoise les financements complémentaires pour la sécurisation des besoins en eau potable des populations de Cotonou, Abomey-Calavi et Sèmè-Kpodji jusque dans les années 2030-2035. Pour David BABALOLA, DG de la SONEB, l’eau potable constitue la base essentielle de toute dynamique de développement économique et social et le défi le plus grand à relever aujourd’hui est d’apporter de l’eau de qualité et en quantité suffisante à toutes les populations urbaines et périurbaines en peu de temps. Les efforts consentis ces dernières semaines par la SONEB ont permis l’accroissement du taux de desserte de 48% en 2006 à plus de 72% aujourd’hui avec des perspectives que le taux soit améliorée pour atteindre et dépasser les Objectifs du Millénaire pour le Développement.  

 


 
DG SONEB Directeur Général photo limogé limogeage