Vous êtes sur une version obsolète de notre site.
Veuillez mettre à jour le favori utilisé dans votre navigateur.
l'adresse à mémoriser pour notre site (valable en permanence) est
http://www.soneb.com



Ouverture ce jour des Assises CST et CD de l’AAE
Cotonou, capitale africaine de l’Eau et de l’assainissement pour 4 jours

Ce jour lundi 24 novembre 2014 s’est ouvert à l’hôtel Azalai de Cotonou, sous la présidence du Ministre béninois en charge de l’eau M. Barthélémy Kassa, les 2èmes assises de l’année 2014 du Comité de Direction (CD) et du Conseil Scientifique et Technique (CST) de l’Association Africaine de l’Eau (AAE). Cette grande rencontre technique et scientifique sur l’eau et l’assainissement se tiennent sous l’égide de la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) et regroupent les sociétés d’eau et de l’assainissement d’une vingtaine de pays africains et des délégués venus d’Europe.

Dès ce lundi 24 novembre et jusqu’au vendredi 28 novembre prochain, Cotonou devient le centre des réflexions sur l’eau potable et l’assainissement en Afrique. En effet depuis ce lundi, des chercheurs, décideurs, professionnels, dirigeants de sociétés d’eau d’Afrique et Partenaires Techniques et Financiers européens se retrouvent dans la capitale économique du Benin, à la faveur des 2emes assises pour l’année 2014 du Comité de Direction (CD) et du Conseil Scientifique et Techniques (CST) de l’Association Africaine de l’Eau (AAE), pour réfléchir à la problématique du financement du secteur de l’Eau et de l’assainissement en Afrique. Les  assises de Cotonou, qui se tiennent à Azalai Hôtel de Cotonou ont pour thème principal : «Eau et assainissement en Afrique : Financements et solutions intelligentes». Autour de ce thème,  les participants vont se plancher sur différentes thématiques propres au développement du secteur de l’eau et de l’assainissement en Afrique. En procédant à l’ouverture des travaux de cet important forum sur l’eau et l’assainissement, le ministre en charge de l’Eau Barthélémy Kassa a salué les efforts de l’AAE, fédératrice des énergies et des efforts des professionnels de l’eau africains afin de soutenir les gouvernements dans leurs efforts de faire de l’eau potable pour tous, une réalité. «Des instances comme la vôtre sont très importantes pour accélérer les transitions importantes et nécessaires. Des instances comme l’AAE aident à déployer de manière harmonieuse et concertée les actions envisagées par nos Etats, notamment, pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement…», a souligné le Ministre Kassa.Il a reconnu que le défi des gouvernants dans le domaine de la gestion de l’Eau est énorme et paraît insurmontable au regard des priorités définies par la plupart des politiques nationales de Gouvernance des pays africains. Mais dira le ministre Kassa, heureusement l’Afrique peut compter sur ses chercheurs, ses professionnels et scientifiques et sur la mutualisation de leurs efforts dans des foras tels que celui de Cotonou, pour trouver des pistes de solutions aux défis qui se posent. «…des travaux des experts et des professionnels de l’Eau ici présents, je reste convaincu déjà d’une chose : le salut est permis pour un espoir de développement harmonieux du secteur de l’Eau et de l’Assainissement en Afrique. Votre engagement à tous, individuel et collectif, dans la définition de pistes de solution à l’accès de tous à l’eau potable en Afrique, ainsi que dans l’action aux côtés des décideurs politiques, pour le bien-être de tous, est une lueur d’espoir pour toutes les filles et tous les fils de l’Afrique » a ditle ministre béninois de l’eau.
Dans son mot de bienvenue aux délégués, David Babalola, le Directeur Général de la Société nationale des eaux du Benin (Soneb) sous l’égide de laquelle se tiennent les assises abrite les assises, a exprimé ses vifs remerciements au Gouvernement du Dr Yayi Boni pour l’engagement soutenu et sans précédant en faveur de l’eau potable. Il a souhaité également que les assises de Cotonou permettent d’explorer surtout les pistes de solutions concrètes et viables pour des actions nationales et internationales en matière de maîtrise et de gestion des services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement.

Les assises de Cotonou connaîtront plusieurs  moments forts. Hier dimanche déjà, le Water Operators Partnership (Wop) a permis de renforcer le partenariat entre acteurs de l’eau d’Afrique et ceux des autres continents. Ce lundi 24 novembre, le lancement des activités sera marquée par une «journée portes-ouvertes» (Jpo) avec un volet exposition et un volet conférences. La présentation du secteur de l’eau et de l’assainissement au Bénin sera un moment fort de la première journée. La  SONEB y développera des thèmes liés à la question de l’eau potable au Bénin de même que le rôle de la femme dans le secteur de l’eau. Demain mardi sera consacré aux travaux purement techniques au cours desquels les délégués aborderont les perspectives du secteur notamment en ce qui concerne les programmes et les projets, et le programme d’action pour les années à venir. L’autre moment fort des assises, c’est la réunion du Comité de Direction (CD) qui se tient le vendredi et dont la fin marquera la fin de la rencontre. Il faut reconnaître que pour la réussite de l’événement, la Société hôte, la Soneb a mis les petits plats dans les grands pour faire de cet événement un exploit et rehausser comme il se doit, l’image du Bénin.  L’Association Africaine de l’Eau (AAE) est une association qui regroupe les sociétés d’eau et d’assainissement d’Afrique. Elle assure une synergie des actions des sociétés d’eau d’Afrique pour l’acquisition et l’amélioration des connaissances de ses membres en matière d’eau potable, d’assainissement et d’environnement notamment sur les plans technique, juridique, administratif et économique.

 


 
DG SONEB Directeur Général photo limogé limogeage