Vous êtes sur une version obsolète de notre site.
Veuillez mettre à jour le favori utilisé dans votre navigateur.
l'adresse à mémoriser pour notre site (valable en permanence) est
http://www.soneb.com



Signature d’accord entre la SONEB et la société néerlandaise Brabant Water
Les Pays-Bas appuient la SONEB pour la réhabilitation du barrage d’Okpara à Parakou

Les locaux de l’ambassade des Pays-Bas au Bénin ont servi de cadre ce vendredi matin, à la signature d’un accord de partenariat entre la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) et la société néerlandaise Brabant Water.  La cérémonie a été présidée par l’Ambassadeur des Pays-Bas au Bénin, son Excellence Jos VAN AGGELEN qui s’est réjoui de l’évolution très positive de la coopération avec la SONEB, laquelle désormais n’est plus axée sur les relations avec le Gouvernement néerlandais mais s’oriente aussi vers des coopérations avec des sociétés néerlandaises. L’Ambassadeur VAN AGGELEN a donc félicité les deux parties béninoise et néerlandaise pour la mise en place de ce partenariat Nord-Sud qui permettra d’améliorer les conditions d’accès à l’eau potable des populations béninoises, notamment celles de la ville de Parakou et environs. En effet, le Directeur Général de la SONEB, M. David BABALOLA a expliqué que grâce à la signature du partenariat avec la société sœur de Brabant Water, le Bénin, et particulièrement la SONEB, bénéficiera de la part du Royaume des Pays-Bas, d’un financement d’environ 7 milliards FCFA (auxquels s’ajouteront 7 milliards du Gouvernement béninois) pour réhabiliter et renforcer le barrage d’Okpara dans le nord du Bénin, seule source d’approvisionnement en eau potable de la ville de Parakou et environs. Ce financement de 7 milliards des Pays-Bas entre dans le cadre du programme ORIO, pour lequel la SONEB a postulé et a été retenu, grâce à l’accompagnement en expertise de la société Brabant Water. C’est pourquoi le DG/SONEB a dit toute sa reconnaissance à l’Ambassadeur VAN AGGELEN et à travers lui, au Royaume des Pays-Bas pour leur appui continu, tant financier qu’en expertise ainsi que pour leur détermination à aider la SONEB à relever le défi de l’accès de l’eau potable de qualité pour tous au Bénin. En guise de témoignage, David Babalola a offert à l’Ambassadeur l’ouvrage dédicacé «L’Afrique et l’Eau» à l’élaboration duquel il a lui-même collaboré en tant qu’expert eau potable et assainissement. Le représentant de la société Brabant Water, M. Patrick Van der WENS a reconnu et salué l’opportunité que lui offre la SONEB de travailler sur le projet de Parakou dont elle dit attendre beaucoup en termes d’échanges d’expérience.

14 MILLIARDS POUR PARAKOU : MEMO SUR LE PROGRAMME ORIO AU PROFIT DE LA VILLE

Depuis quelques années, le système d’Alimentation en Eau Potable de Parakou est confronté à deux problèmes essentiels :

  • La dégradation des ouvrages du barrage de l’Okpara, seule source d’approvisionnement en eau potable de la ville
  • L’insuffisance de la ressource pour couvrir les besoins en eau des populations due à l’évasement de la retenue, à l’accroissement de la population et aux effets des changements climatiques.

Face à cette situation, la SONEB a initié en 2009 une étude pour la réhabilitation du système en deux phases : d’une part, la première phase a porté sur les travaux en mesure d’urgence pour consolider le barrage et dont les travaux sont achevés ; D’autre part la réhabilitation complète dudit barrage, le dragage, le renforcement des infrastructures de production, l’extension et la densification du réseau.  Le coût de cette dernière phase, estimé à 13 milliards de FCFA est financé par le Programme néerlandais ORIO (50%) et le Gouvernement béninois (50%).
A cette fin, les travaux ci-après sont programmés :

  • La réalisation des études techniques détaillées ;
  • La réhabilitation de la retenue d’eau existante (renforcement de la capacité et aménagement des points critiques) ;
  • Renforcement de la capacité des stations de pompage et de traitement ;
  • Renforcement de la capacité de stockage d’eau ;
  • L’extension et la densification du réseau de distribution ;
  • La réalisation de nouveaux branchements particuliers. 

Ce projet permettra d’augmenter le taux de desserte et de desservir durablement la ville de Parakou jusqu’à l’horizon 2025.

 


 
DG SONEB Directeur Général photo limogé limogeage