Vous êtes sur une version obsolète de notre site.
Veuillez mettre à jour le favori utilisé dans votre navigateur.
l'adresse à mémoriser pour notre site (valable en permanence) est
http://www.soneb.com



Recherche de performance et d’efficacité

La SONEB se penche sur ses pertes d’eau

La Société Nationale des Eaux du Bénin a organisé dans la matinée d’hier mardi 1er octobre 2013, un séminaire national sur la problématique de la réduction des pertes d’eau au sein de ladite société. La rencontre, une première du genre au sein de la société a été organisée en partenariat avec la Société Itron de France et vise à renforcer la compétitivité de la SONEB à travers la recherche de solutions pour réduire les pertes d’eau et pérenniser les ressources en eau au Bénin. 

25% de la production d’eau potable de la Soneb sont des pertes d’eau, ce qui constitue un taux assez important au regard des normes internationales. Pour améliorer ce résultat, beaucoup d’investissements ont été réalisés par la SONEB afin de réduire ces pertes physiques mais malgré ces efforts, le niveau du rendement actuel de la SONEB est encore au dessous des normes recommandées pour une société performante. C’est pour remédier à ce problème et chercher des solutions appropriées pour rendre la SONEB efficace que l’entreprise d’eau a initié hier mardi, en partenariat avec la Société Itron, un séminaire national sur le thème : «Problématique des pertes d’eau : solutions pour l’économie et la pérennisation de la ressource en eau au Bénin ». Tenu au Centre de Formation des métiers de l’eau (CFME) de la Soneb à Akpakpa, le séminaire a été dirigé par la Société Itron de France. Il a regroupé entre autres, les cadres techniques de la SONEB, des représentants du Ministère en charge de l’Eau, les Conseillers techniques du Chef de l’Etat à l’Eau et à l’Energie, ainsi que les Partenaires Techniques et Financiers et les acteurs du secteur de l’Eau au Bénin. Pour le Secrétaire Général du Ministère en charge de l’Eau qui a représenté le ministre, les pertes d’eau constituent un grand défi pour la SONEB sur le plan de l’efficacité de l’approvisionnement en eau potable des populations et au regard de l’accroissement considérable des besoins en eau potable. L’organisation dudit atelier a-t-il indiqué, revêt ainsi un caractère spécial car il permet de faire face aux multiples défis du secteur de l’eau potable au Bénin grâce à la concertation entre partenaires nationaux et internationaux sur le sujet. Au cours donc de la matinée d’hier, les participants se sont penchés sur la question des pertes d’eau à la SONEB, notamment les contraintes, les défis, les innovations méthodologiques et les solutions envisagées par la SONEB. Ils ont examiné les possibilités de financement et de mise en œuvre du programme de réduction des pertes d’eau à la SONEB  et proposer des pistes de solutions innovantes.  « L’objectif est de récupérer 80% des pertes commerciales du périmètre d’intervention estimé à 1 890000mètres cubes d’eau par an, pour un coût global de 2,9 milliards FCFA », a dit le Dg/SONEB David Babalola. A la fin des assises, afin de réduire les pertes d’eau à la SONEB et rendre l’entreprise plus efficace, les propositions ont porté sur la sensibilisation du personnel de la SONEB, le remplacement progressif des compteurs d’eau, la sensibilisation et l’éducation des consommateurs face sur les pertes d’eau et la recherche de l’aide de l’Etat pour accompagner la SONEB dans sa volonté de modernisation pour être une société de référence dans la sous région en matière de  gestion du service public de l’eau. 

 


 
DG SONEB Directeur Général photo limogé limogeage