Traitement et distribution de l'eau potable

Traitement:

L’eau captée est généralement pompée par des pompes immergées à partir des puits forés et transportée de la source vers une station de traitement  où diverses méthodes sont utilisées selon sa nature physico-chimique et les composantes bactériologiques identifiées.

De ce fait, il y a des endroits où l’eau subit un traitement unique au chlore, notamment pour sa désinfection c'est le cas des eaux souterraines où l'eau ne présente aucune particularité nécessitant un traitement spécifique préalable.

Il arrive que l'eau brute comporte des éléments en excès tels que le gaz carbonique. Elle subit dans ce cas des traitements de dégazage et de neutralisation à la chaux ou à l'akdolit.

A d'autres endroits comme au niveau des eaux de surface, les traitements physico-chimiques appliqués sont:

  • Le dégrillage,
  • le dessablage,
  • le tamisage et le le micro-tamisage,
  • la préchloration (chlore),
  • la coagulation-florulation (sulfate d'alumine et chaux),
  • la décantation,
  • la filtration,
  • et la désinfection (chlore)

En outre, en raison de sa composition, des équipements spéciaux peuvent être installés pour éviter de prélever l’eau au robinet avec des résidus physico-chimiques tels que le fer, le manganèse, qui, à forte dose, pourront créer des désagréments d'ordre esthétique pour l'utilisateur (tâches au niveau du linge, difficultés au niveau des usines de papeterie, etc...). Il faut ajouter que la présence de ces minéraux à certaines teneurs peut également nuire aux qualités organoleptiques recherchées (goût ferrugineux) pendant qu’ils induisent des coûts très élevés de traitement. 

 

La logistique de transport et distribution de l’eau potable

Après traitement, l’eau est transportée à travers le réseau de distribution auquel les abonnés sont branchés individuellement.

Pour garantir aux consommateurs la disponibilité de l’eau à bonne pression, des châteaux d’eau sont construits et équipés pour constituer des réserves lorsque cela est possible.

S’agissant de la logistique de transport et d’adduction d’eau potable, il s’agit des conduites d’eau qui peuvent être en divers matériaux tels que le fibrociment, le PVC, le PEHD, la fonte. Cette logistique de tuyauterie à laquelle sont ajoutés d’autres composants que sont les vannes, les compteurs, les robinets, pour en citer quelques uns seulement fait l’objet d’entretien, de maintenance et de réparation.

Pour le réseau de Cotonou, il requiert des travaux de modernisation, de renforcement et d’extension pour faire face à la demande sans cesse croissante de cette méga agglomération du sud Bénin.
Il peut arriver, qu’à l’occasion  des travaux de réparation des casses de conduites,  des infiltrations accidentelles des particules altèrent la couleur de l’eau sans toutefois affecter sa potabilité. Pour éviter ces désagréments, après les réparations des casses de conduites, la SONEB procède à des vidanges pour le nettoyage du réseau suivi de désinfection pour garantir la potabilité de l’eau distribuée.