ETUDE DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES SOCIETES D’EAU A SUCCES: LA SONEB PARMI LES MEILLEURES EXEMPLES DU MONDE

Une étude d’identification des meilleures sociétés de service public d’eau qui ont du succès, menée par Water Global Practice, du Groupe de la Banque Mondiale, place la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) parmi les six meilleures modèles d’entreprise au monde dont la réussite peut servir d’exemple à d’autres sociétés pour leur redressement. Un nouveau signe de la qualité du management de l’entreprise publique d’eau du Bénin. 

 

Le «Water Global Practice», dans le cadre d’une étude analytique sur les sociétés d’eau dont le redressement a été un succès et qui justifie d’une bonne gestion, a identifié parmi 160 sociétés du monde, la SONEB dans un groupe de six entreprises de service public d’eau, dont la performance et les succès accomplis peuvent valablement servir d’étude de cas pour le redressement d’autres sociétés. En effet, le Water Global Practice est un organisme du Groupe de la Banque Mondiale qui conçoit un cadre de redressement pour guider les entreprises de services public d’eau autour du monde dans leurs efforts de réforme et d’amélioration des prestations de services aux populations. Pour ce faire, le Water Global Practice a comparé et noté 160 sociétés de service public d’eau dans le monde. A la suite d’un processus de sélection intensive et minutieuse, l’organisme a dégagé un groupe de six meilleures «…qui démontrent un cas de succès dans la gestion du service public de l’eau.» En Afrique, la SONEB au Bénin et l’ONEA au Burkina Faso sont identifiées au nombre des six entreprises performantes pouvant servir d’exemples à d’autres pour leur redressement. Aussi, le Water Global Practice a-t-il saisi la Direction générale de la SONEB au mois d’octobre 2016 pour lui signifier sa volonté de mener une analyse fondée sur l’étude de cas de la SONEB en tant qu’entreprise publique d’eau qui a réalisé des performances intéressantes de redressement et de gestion. Pour le Water Gobal practice, la SONEB satisfait convenablement aux critères d’ «entreprise performante», à savoir celle qui «fournit un service suffisant, durable, pratique et à moindre cout, tout en approvisionnant une portion importante et croissante de la zone de service, en particulier la population pauvre, et de manière transparente et sensible aux besoins des citoyens.»  Dans cette optique, une mission d’experts de l’agence Castalia Stratégic Advisors, mandatée par la Banque Mondiale séjourne depuis hier lundi 21 novembre 2016 à la SONEB afin d’opérer in situ, un travail de recherche pouvant permettre d’élaborer une étude de cas qui servira à aider d’autres sociétés à suivre la même voie de réussite.  Il est évident que c’est là un bon écho pour les autorités de la SONEB sous le leadership du Directeur Général David Babalola, lesquelles voient ainsi les différentes réformes opérées ces dernières années par la société être reconnues au plan international. De même, une telle étude met en évidence les remarquables performances réalisées dans le management de la SONEB et qui avaient déjà été saluées par le Gouvernement en Conseil des Ministres.

SONEB : une modernisation continue

L’identification de la SONEB parmi les six les plus exemplaires du monde met de nouveau en exergue la qualité de la gouvernance de l’entreprise depuis quelques années déjà et à chaque fois saluée de tous les gouvernements du Bénin. Elle encourage et donne un signal fort à la Direction et au personnel de la SONEB de continuer dans leurs les efforts de modernisation et d’amélioration des services afin de hisser l’entreprise au rang des premières sociétés publiques d’eau de l’Afrique. Que la SONEB soit retenue au même titre que l’ONEA comme les deux exemples de réussite en Afrique, est par ailleurs une importante marque de progrès et de succès pour l’entreprise d’eau du Bénin. Car, dans le cadre du Water Operator partnership (Wop) de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) l’ONEA est le mentor de la SONEB pour des échanges de procédés de travail et de benchmarking. On pourra dire que l’élève et le maître sont désormais les meilleurs et cela impose la SONEB comme une entreprise de confiance, ancrée dans la qualité, l’innovation, et qui devra désormais mieux contribuer au bien-être des populations les plus pauvres. Si grâce à ses efforts continus d’amélioration de ses services et de performances de gestion la SONEB a pu permettre au Bénin d’atteindre en 2015 les Objectifs du Millénaire pour le Développement en matière d’eau, désormais, aucun faux pas n’est autorisé à l’entreprise dans son élan vers le sommet. En cela, la vision et la politique de l’Etat béninois en matière d’eau potable ne le permet d’ailleurs pas. Le Chef de l’Etat Patrice Talon a en effet décidé de l’accès universel de l’eau potable pour tous les Béninois d’ici 2021. Une telle vision ne laisse d’autre choix à la SONEB que d’avancer dans la performance et la modernisation continue de ses services pour apporter une eau de qualité, à moindre coût à tous les Béninois, partout.